Concert illustré par un DIAPORAMA sur ECRAN GEANT de Jean Ber Photographe de Michel Petrucciani.

 

 

Trio Moebius

Mathieu Debordes (Piano*) Hervé Joubert (Batterie) Patrice Joubert (Basse)

Rares sont les musiciens qui osent se mesurer à ce monument que fut le Trio Michel Petrucciani, Steve Gadd & Anthony Jackson enregistré au Blue Note de Tokyo en 1997.

Cette belle histoire, vient d’un « pari fou » lancé en décembre 2012 lors d’une répétition d’un concert CityJazzy entre Alain ABRIL et Mathieu  DEBORDES,  Hervé JOUBERT, Patrice JOUBERT.

C’est dans la pure tradition que le trio MOËBIUS s’est aventuré autour du répertoire jazz que Michel Petrucciani a fait vibrer et briller en 1997 avec Steve Gadd et Anthony Jackson lors de son enregistrement au Blue Note de Tokyo en 1997.

Ce n’est pas sans une pointe de folie, de maîtrise et d’amour que le trio MOËBIUS s’est jeté à bras ouverts dans le rêve que procure chaque note entrelacée par des rythmes syncopés par la douceur d’un voyage haut en couleur.
La magie, comme un ostinato, est au rendez-vous lorsque les trois musiciens se jouent du génie musical que le pianiste a su laisser comme héritage à ces enfants du jazz.

Perfectionniste, passionné, habité par une émotion vive, le trio MOËBIUS nous entraîne sans failles dans leur répertoire teinté de blue note ciselée par ces rythmes dont Monsieur Petrucciani en avait le secret.

 

Philippe Petrucciani

C’est à son père Tony, lui aussi guitariste, que Philippe Petrucciani doit ses débuts dans la musique. Il travaille le Jazz avec ses deux frères Louis (à la contrebasse) et Michel (au piano) en écoutant des musiciens comme Wes Montgomery, Bill Evans, Tal Farlow, Barney Kessel… etc. Lors d’un premier voyage aux U.S.A. pour sa formation professionnelle, il joue en duo avec son frère Michel à Philadelphie et cette expérience, qu’il renouvellera quelques années plus tard à l’Olympia, lui donnera l’occasion de rencontrer John Abercrombie qui lui donne quelques cours. C’est après cette rencontre qu’il forme son premier groupe en 1980, et pour interpréter ses compositions.

En 1991, Philippe participe au Midem en duo avec son frère Louis, En 1997, il se produit en quintet lors du festival de Montélimar pour un concert exceptionnel avec ses deux frères Louis et Michel, ainsi que son père Tony, accompagné par le batteur Mahnu Roche. En Août 1998, il fait une tournée en Israël et en Italie avec ses frères Michel et Louis. Par la suite, il se produira également avec André Villegier, Michel Zenino,Tommy Halferty, Jean Pierre Llabador, Michel Barrot, Joe Diorio, Philippe Festou, Andy Mckee, Aldo Mela,   Marc Verne, Bernard Margarit, Roger Nikittof, Martine Kamoun,  Gérard Guerin, Philippe Levan, Eddy Gaulein‐Stef, Fredéric Mennillo, Marcus Miller, Archie Shepp, Alain Jean Marie.

Jean Ber 

Grand reporter, a parcouru les routes du monde, de 1969 à 1990, avec une prédilection marquée pour l’Afrique et l’Asie. D’Afrique (Afrique du Sud, Angola, Congo, Rwanda, Zaïre… ), il a rapporté des sujets saisissants, parmi lesquels le Sida en Afrique a été abondamment publié, exposé et récompensé.

Mais c’est sans doute par le portrait que Jean Ber s’exprime le mieux. Qu’il s’agisse d’écrivains, (ARRABAL, Léo MALLET, Étienne RODA-GIL, Roland TOPOR, Philippe SOLLERS… ), de musiciens (Don CHERRY, Pascal DUSAPIN, Richard GALLIANO, Michel PETRUCCIANI… ), de metteurs en scène (Pedro ALMODOVAR, Claude CHABROL, Patrice CHÉREAU, Samuel FULLER… ), de comédiens (Victoria ABRIL, Jean-Claude DREYFUS, Valérie LEMERCIER, Philippe LÉOTARD, Laura MORANTE, Michel PICCOLI…), de chanteurs (Keren ANN, Alain BASHUNG, Jacques DUTRONC, Serge GAINSBOURG… ), de créateurs (Agnès B, KENZO, Christian LACROIX… ), d’artistes (Daniel BUREN, CHRISTO, Bertrand LAVIER, Jean-Pierre RAYNAUD… ), d’architectes (Jean NOUVEL, Dominique PERRAULT, Christian de PORTZAMPARC… ), ou de personnalités politiques (Nicolas SARKOZY, Dominique de VILLEPIN, Thierry BRETON… ), chaque personnalité, toujours, se dévoile.